" tout va très bien madame le marquise..."

Publié le par Boule de neige

Deux articles révélateurs de la bonne santé économique de la France .....

Régime complémentaire en 2009: 1,5 cotisant pour un retraité ....

Décembre 2010: plus de sous pour payer les fonctionnaires ....

 

 

Retraites : les partenaires sociaux entament jeudi des négociations sur les régimes complémentaires

 

Les partenaires sociaux entament à partir de jeudi une série de négociations pour adapter les régimes de retraites complémentaires (AGIRC et ARRCO) des salariés du privé à la nouvelle réforme et assurer leur financement.

Les organisations patronales et syndicales se sont données rendez-vous à partir de 15h30 au siège du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) à Paris, pour une première réunion destinée à fixer un calendrier et une méthode pour les discussions qui dureront plusieurs semaines.

Les partenaires sociaux ont également prévu de proroger l'accord régissant l'Association pour la gestion du fonds de financement (AGFF) qui permet de financer les départs à la retraite avant 65 ans, et qui arrive à échéance le 31 décembre prochain.

De sources syndicales et patronales, un consensus semble se dégager sur le principe de la reconduction de cet accord le temps que les négociations sur les régimes complémentaires aillent à leur terme. Reste à fixer la durée de cette prorogation.

Sur le fond, les négociations doivent permettre d'aligner les régimes complémentaires sur la nouvelle loi qui repousse progressivement à partir du 1er juillet prochain et jusqu'à 2018 l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, et celui permettant de toucher une retraite à taux plein quel que soit le nombre d'annuités cotisées de 65 à 67 ans.

L'AGIRC et l'ARRCO permettent de payer les retraites complémentaires des salariés du secteur privé. Les employeurs et les salariés cotisent tous à ces deux régimes, les cadres à l'AGIRC, les autres salariés à l'ARRCO.

Selon les statistiques des deux régimes, en 2009, l'ARRCO comptait quelque 17,5 millions de cotisants pour 11,2 millions de retraités, et l'AGIRC 3,7 millions de cotisants pour 2,5 millions de retraités. AP

 

www.boursorama.com

 

 

L'Etat manque d'argent pour payer ses fonctionnaires

 

L'Etat a un besoin urgent de crédits pour honorer les paies du mois de décembre de ses fonctionnaires... La commission des Finances du Sénat, présidée par Jean Arthuis a donc donné mercredi, un avis favorable au déblocage de fonds, en urgence.Au total, ce sont "1,39 milliard d'euros d'autorisations d'engagement et 1,14 milliard d'euros en crédits de paiement" qui seront débloqués "dont 930 millions d'euros seront destinés à couvrir des dépenses de personnel", précise la commission...

 

http://www.boursier.com/forum/thematique/economie/l%27etat+manque+d%27argent+pour+payer+ses+fonctionnair-144026-1.html

 

 

 

 

Commenter cet article