Noblesse d'Etat ...

Publié le par Boule de neige

Un article lu par un Internaut que nous connaissons bien et qui supporte de moins en moins que la "Noblesse d'Etat" mène grand-train aux frais des contribuables....

Article de Ghislaine Ottenheimer dans le revue Challenges 
http://www.challenges.fr/magazine/encouverture/0202.029650/?xtmc=chauffeursministres&xtcr=1




............ Les Français sont aussi très sensibles à l'inégalité de traitement entre le public et le privé, notamment sur les retraites (lire page 54).

Le train de vie des dirigeants politiques contribue également à creuser le fossé entre la France d'en haut et celle d'en bas. Les ministres continuent, comme si de rien n'était, à vivre de manière fastueuse. Suite à une question écrite du député socialiste René Dosière, Michèle Alliot-Marie, alors ministre de l'Intérieur, avait dû convenir que pas moins de 20 agents étaient affectés au seul fonctionnement de son logement de fonction place Beauvau. Non contents d'utiliser la flotte gouvernementale (Etec), les ministres n'hésitent pas, quand tous les appareils sont utilisés, à affréter des jets privés.
Borloo dispose de 34 chauffeurs, Kouchner de 25, Fillon de 19, Darcos de 19...
Et si le scandale Gaymard a mis un terme aux abus en matière de logement de fonction des ministres, nombre de hauts fonctionnaires continuent de disposer de résidences somptueuses.
Pour le directeur de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 340 mètres carrés dans le VIe arrondissement de Paris ; 219 pour le directeur de la bibliothèque du Centre Pompidou dans le IVe ; 236 pour le conservateur du musée du Louvre dans le Ier... Privilèges, fromages, prébendes sont devenus insupportables (lire page 56).
Des dépenses marginales, certes, mais, là encore, on est dans le domaine du symbole.

Commenter cet article