Discrimination ...

Publié le par Boule de neige

 

Courriel d'un chirurgien-dentiste en réaction à la nouvelle dont nous parlions dans l'article paru le 26 mars 2010 sur l'illégalité du protocole MGEN

 

Il a raison quand il affirme qu'il y a discrimination pour les citoyens français  qui ne sont pas remboursés sur la même base  si les soins sont effectués par un praticien français non-conventionné ou un praticien européen, par définition, non-conventionné lui aussi ....

 

 

Merci et bravos, félicitations pour avoir rendu illégal le système
pervers de remboursement des patients affiliés à la MGEN.
Dans le même ordre d'idée, et en utilisant les mêmes arguments, il
faudrait poursuivre ou entamer une procédure à l'encontre des CPAM pour
discrimination des remboursements des soins et prothèses lorsque vous
choisissez un praticien conventionné ou pas, alors " qu' en fixant des
tarifs de remboursements distincts pour un même acte, ce dont il résulte
un différence dans le niveau de prestation qui n'est ni fonction des
cotisations payées, ni de la situation familiale des adhérents", la  
SECU ne viole t-elle pas la LOI?
N' y a-t-il pas discrimination dans les remboursements et n' y-a-t-il
pas discriminations dans le choix du praticiens conventionnés ou pas au
regard des lois européennes et incohérences dans les lois françaises
quand on sait qu'il est anormal qu'on puisse se faire rembourser des
soins entrepris en Europe  à hauteur de 70% du tarif de convention chez
des praticiens n'ayant aucun accord conventionnel avec les CPAM , alors
qu'en France , seulement application du tarif d'autorité? 10%.

Une fois le tarif d'autorité, rendu illégal, un vent de liberté
soufflera sur la profession, et l'on pourra enfin travailler à un niveau
de technicité qui correspondra au moins  aux données acquises de la science.
Bon courage

Commenter cet article