Dentistes en détresse ?

Publié le par Boule de neige

Cela explique peut-être pourquoi les dentistes français " se renferment dans un silence douloureux " en réponse à toutes les contraintes, obligations et réglementations en tous genres..... 

S'ils aiment ça, c'est leur droit !


http://www.egora.fr/commun/script/winbreve.asp?newsid=51952&news_ref=1043

Dentistes, les plus mal portants des soignants !

Article paru le : Lundi 22 Mars 2010


Dr Alain Chanderot
Un programme d´étude et de soins concernant les personnels de santé rencontrant des difficultés de toutes sortes, et psychologiquement mal en point, a été développé en Grande-Bretagne.
Il se dégage des deux premières années de ce plan que ce sont les dentistes qui sont les plus nombreux.
Pourquoi ? Parce qu´ils travaillent en général en petites équipes, qu´ils sont à la fois les effecteurs de soins, les responsables et les patrons. Que le stress les implique fortement, qu´ils souffrent des positions de travail et de leur concentration, tant au niveau du dos que des yeux et des membres.
Enfin qu´ils dénient le plus souvent être « à bout », ne consultant ni médecin généraliste, ni psychologue, se renfermant dans un silence douloureux. Ils sont donc proportionnellement les plus nombreux à faire des dépressions, à devenir addictifs aux drogues où à sombrer dans l´alcoolisme.
Il va de soi que ce n´est pas bon pour eux, pour leur équipe, mais aussi pour les patients. Sur les 184 praticiens qui ont été approchés par ce plan de soins, 62% présentaient des troubles psychologiques plus ou moins accentués, 36 des addictions, les derniers somatisant violemment leur détresse.
La prise en main et l´aide apportée a permis à 80% d´entre eux de cesser leur dérive addictive, et 46% de ceux qui avaient arrêté de travailler sont retournés à la tâche, ce dernier pourcentage étant le plus élevé parmi les taux de réussite, toutes professions confondues.
www.dentistry.co.uk

Commenter cet article