C'est le temps des économies au ministère de la Défense.....

Publié le par Boule de neige

 .........la preuve: ce ne sera pas un bassin "olympique" ....

la France n'est pas la Grèce .....Quoique !

 

 

 

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/05/il-y-aura-une-piscine-%C3%A0-balard-mais-elle-ne-sera-sans-doute-pas-olympique-.html#comments

 

 

 

28/05/2010

Le ministre veut une piscine à Balard : 30 millions d'euros ! (Et on a évité le pire...)

Hervé Morin a tranché le 22 avril dernier : il y aura bien une piscine dans le futur ministère de la Défense à Balard (Paris XVème). Cette idée n'était jusqu'à présent qu'une "option" ; elle devient une réalité. Lors de ce même Comité ministériel d'investissement, le ministre s'est même interrogé sur l'opportunité de construire un bassin de 50 mètres, de type olympique avec huit couloirs. Vous avez dit rigueur budgétaire ?

 

Les services du ministère s'évertuent depuis lors à tempérer l'enthousiasme aquatique de leur ministre. Dans une note interne, dont nous avons eu connaissance, la Délégation pour le regroupement des états-majors et services centraux de la Défense (DRESD) "propose d'en rester au principe d'une piscine de 25 mètres, à titre ferme et non plus d'option". Elle estime que "plusieurs arguments plaident contre ce projet" de piscine olympique.

 

Le bassin de 25 mètres avec 4 couloirs coutera 30 millions d'euros (10 d'investissements et 20 de fonctionnement), estime la DRESD. Un bassin olympique doublerait quasiment l'addition, "de l'ordre de 55 millions" !  [Selon toute vraisemblance, le coût du fonctionnement s'étend sur la durée du contrat avec le futur propriétaire des lieux, la Défense étant locataire pendant 30 ans]

 

La DRESD fait notamment remarquer qu'il est "hautement probable que le ministère du Budget ne donnera pas son accord" et que "la Cour des Comptes ne manquerait pas de stigmatiser cette dép ense". Avec une grande lucidité, la note pronostique que "sur la plan médiatique, certains trouveront matière à contester l'ampleur d'un tel investissemetn au regard des besoins du ministère (entrainement des personnels militaires)."

A titre de comparaison, le Pentagone américain, qui n'en disposait pas jusqu'à présent "va être doté d'une piscine de 25 mètres avec 6 couloirs".

 

 

Commenter cet article