"Rendez vous dans dix ans"

Publié le par Boule de neige

 

Quand un syndicat s´accommode de la réduction de nos effectifs


Article paru le : Lundi 28 Septembre 2009

Click here to find out more!
Preynat in revue Convergences, n°4 sept 2009.

Dr Alain Chanderot

Les projections démographiques envisagent, en dépit de l´augmentation récente des numerus clausus d´accès à la profession dentaire, un déficit grave dans une dizaine d´années. Résolument optimiste, le président de l´UJCD voit l´avenir beaucoup moins tragiquement que beaucoup de ses collègues syndicalistes.
Pour lui, la réduction des praticiens à 30 000 unités sera compensée par la baisse de la cariogénicité, le développement de l´hygiène ; en sorte qu´une modification des numerus clausus serait une faute. Au contraire, il lui semble que se présentera l´opportunité de créer de vastes unités de soins (libérales ou mutualistes), ce qui, sans l´exprimer clairement, implique des délégations de tâches importantes à des hygiénistes et autres collaborateurs que réclament certains depuis des années. Le cabinet que l´on connaît aujourd´hui, basé sur un praticien, serait minoritaire. Quand dans les années 70, la profession réclamait à cor et à cris la réduction des effectifs, elle n´intégrait pas l´étranglement démographique ni les conséquences socio-économiques de celui-ci, en particulier sur les régimes de retraites.
En fait, peut-être est-ce raisonnable, peut être une mauvaise idée. Rendez vous dans dix ans. Toutefois, cette même revue fait une analyse serrée et fort intelligente de la problématique sur la qualité des soins, en l´opposant à la non-qualité ; et à travers des interrogations multiples, s´affaire à imaginer dans la formation et l´évaluation, couplée à une augmentation des tarifs encadrés, une sortie par le haut. Tout cela est-il possible avec des effectifs en berne ?

Commenter cet article

Gilbert REY 05/11/2009 18:46


Il y a quarante ans que l'on connait la pyramide des âges....Soit cette décision a été prise par des irresponsables (com dab !) ou le scénario est écrit depuis longtemps et nous échappe. Attendons,
donc, la faillite générale des caisses de retraite...Une partie de voile se lèvera peut-être à cette occasion....


Boule de neige 06/11/2009 09:39


De toute façon au train où vont les choses, il y aura encore moins de praticiens car beaucoup auront fait faillite, fermé leur cabinet et/ou fait complètement autre chose, car dégoûtés par le
système.
9 ans d'études pour devenir médecin (après DEUX concours), 6 ans pour être chir-dent...etc...et stigmatisé à longueur d'année, de la folie pure et simple !
Comme dans l'Armée française qui "dégraisse" en silence (forcément elle est "muette") resteront ceux qui sont aux ordres......
A force de charger la mule ......
Boule de neige


souscrire mutuelle 22/10/2009 10:48


merci pour cette article


Boule de neige 22/10/2009 18:01


Et oui ! toujours un train de retard pour la démographie des professionnels de santé...